Description

L'approche dynamique consiste en l'application des outils mathématiques de la dynamique des systèmes à l'étude de la cognition, i.e. de la pensée et de l’action, et fournit une description géométrique de la compréhension des comportements en termes de localisations, de chemins, de paysage dans l’espace de phase du système. La branche de la théorie dynamique des systèmes décrit le monde avec des concepts essentiellement géométriques. Un système dynamique est caractérisé par un ensemble de variables d’états x et une loi d’évolution F qui gouverne la variation de la valeur de ces variables en fonction du temps. Lorsque les variables d’états sont des grandeurs continues, et que la loi d’évolution ne dépend que de la valeur de ces variables et des valeurs fixées d’un ensemble de paramètres, l’évolution du système est donnée par un ensemble d’équations différentielles du type : dx/dt = F (x, u), où x et u sont des vecteurs représentant respectivement les variables et les paramètres du système, qui représentent le taux de changement des grandeurs caractéristiques de l’état du système.


La possibilité de prendre en considération la variable temporelle du déroulement des phénomènes est généralement reconnue comme l’intérêt primordial des outils dynamiques. Lactivité cognitive, en tant qu’elle est incarnée, est comprise comme un processus incessant d’émergence de formes, nourri des changements qui se produisent en permanence dans le corps, dans le système nerveux et dans l’environnement : le temps réel est le temps dans lequel se déroule cette interaction. L’accent mis sur l’émergence de formes dans le temps amène à souligner que l’approche dynamique est essentiellement une approche qualitative, bien qu’elle se traduise par des formalismes mathématiques élaborés. Par exemple, lorsque nous reconnaissons un visage ou manipulons un objet, le système cognitif subit des transformations de façon continue, parce qu’il se déroule dans le même espace temporel que celui dans lequel nous vivons cet événement : les changements qui se produisent dans le système nerveux, dans le corps ou dans l’environnement, et le phénomène cognitif qui est exhibé par le système sont des événements qui doivent être synchronisés entre eux.

Merci à Philippe Fleurance pour cette entrée dans le glossaire!
Catégorie(s)