Description

La modélisation systémique caractérise une principale méthode de modélisation : "modéliser un phénomène perçu ou conçu complexe comme et par un système en général"). Elle veille à expliciter "les points de vue" que se propose l'observateur-concepteur qui la met en œuvre et à souligner son propre projet, qui est de proposer une des formes de compréhension intelligible du phénomène sans prétendre "l'expliquer" (cela se passe "comme si", et non : cela se passe "comme cela, et seulement comme cela"). Elle est donc "explicitement fondée sur deux hypothèses de base :

  • phénoménologique : elle cherche à rendre compte des fonctions et fonctionnements du phénomène : attitude du physiologiste plutôt que de l'anatomiste.
  • téléologique : elle cherche à expliciter les finalités (A fin de...) qu'elle attribue au phénomène modélisé en veillant à les différencier explicitement des finalités de l'observateur-concepteur. [ces finalités peuvent être de type causal strict (parce que  … ), le système ayant alors pour fin d'obéir aux lois externes qui le commanderaient !] Elle sera donc plus attentive à la "cohésion" (ou congruence) sémantique qu'à la "cohérence" formelle du système modélisé. (Exemple classique de la "double négation" : Le 'Non Noir' sera différent de Noir sans être exclusivement ‘le Blanc’ qui lui-même n’est pas nécessairement défini comme le 'Non Noir'.
Ressources associées (illustrations, références ou actes)
Catégorie(s)