Description

Réflexion critique sur la connaissance, notamment sur la science, ses conditions de possibilité et de développement, ses principes et ses règles de méthode, ses limites. Le mot grec epistémè qui signifie "connaissance" est parfois employé en français pour signifier : mode de connaissance, manière de mener une recherche scientifique.

--


On peut définir l’épistémologie ‘en première approximation comme l’étude de la constitution des connaissances valables’


En proposant de définir l’épistémologie ‘en première approximation comme l’étude de la constitution des connaissances valables’ Jean Piaget établissait un commun dénominateur acceptable par tous ceux, citoyens et scientifiques, qui se réfèrent volontiers depuis un siècle à cette jeune discipline qui fait son objet ou son projet des discours (logos) sur la connaissance (épistémè).

Cette définition[1], a le grand intérêt de camper les trois grandes questions que chacun rencontre dès qu’il s’interroge sur la légitimité des connaissances auxquelles il fait appel pour élaborer en raisonnant ses comportements cognitifs et sociaux (des tables de multiplication aux déclarations de droits de l’homme) :


— Qu’est-ce que la connaissance (la question gnoséologique) ?

— Comment est-elle constituée ou engendrée (la question méthodologique) ?

— Comment apprécier sa valeur ou sa validité (la question éthique) ?


[1] proposée par J Piaget dès l’introduction de l’Encyclopédie Pléiade qu’il dirigea sous le titre ‘Logique et connaissance scientifique’ (1967)

Nous remercions Jean-Louis Le Moigne pour cette entrée.
Catégorie(s)