Description

Il reste que la règle de décision proposée par DESCARTES,  n'est pas aussi "raisonnable " qu'on le prétend
On peut certes considérer que les mouches, bien que moins "rationnelles " que les abeilles, ont eu plus de chance, et que l'occurrence d'un hasard heureux n'infirme pas nécessairement la rationalité et donc la pertinence d'une décision malheureuse
Mais ne doit-on pas se demander si le voyageur perdu dans la forêt et appliquant  correctement la règle cartésienne du "marche droit " tire parti de toutes les ressources de sa raison  pour élaborer et  mettre en oeuvre sa  décision ?  « Applique le règlement et obéît sans chercher à comprendre »?
Ne serait-il pas plus rationnel  de commencer par chercher à "comprendre " sa situation,  de faire acte d'intelligence, en tirant parti des nombreuses informations  que l’on peut tenter de se construire, aussi obscure que soit la forêt ? En délibérant avec lui-même ou avec d’autres  si… (ex de J. Dewey)

NOte : A associer au § Pragmatique de la Délibération & Processus de Décision ‘satisficing’

Ressources associées (illustrations, références ou actes)
Catégorie(s)