Description

Le disegno exprime sans cesse l'action qui relie l'esprit, l'oeil et la main, sans jamais tenter de les séparer et sans se laisser inhiber par le caractère toujours inachevés de ses entreprises.  


Ici l’observateur, Léonard  se dessine (sur une page de son Carnet) en même temps qu’il dessine le formation des tourbillons dans les cours d’eau qu’il est en train d’observer a fin de tenter de comprendre ce phénomène apparemment incompréhensible : la formation des vortex.

(Note : pourrait associé au § Le paradoxe de l’observateur- descripteur’.  « L’observacteur »)

Ressources associées (illustrations, références ou actes)
Catégorie(s)